07 janvier 2010

La vie c'est comme ça

La note de Rose m'a donné envie de replonger dans mes souvenirs d'il y a 10 ans et de prendre conscience du chemin parcouru, et celle de Petite Fleur m'a conforté dans cette envie, dans ce retour en arrière, dans cette note-bilan. Parce que si je suis parfois dure avec moi-même (voire intransigeante), en me retournant et en prenant un peu de recul sur ces 10 dernières années, je ne peux que reconnaître le fait que j'ai évolué, que j'ai fait du chemin (un bon bout de chemin même), et que j'ai plutôt de quoi être fière de ce que je suis devenue, finalement. Il faut dire que je partais de loin.

penelope.jpg

Il y a 10 ans, j'avais 14 ans, l'âme timide d'une jeune fille trop sage, trop lisse et trop gentille, complexée, qu'on ne remarque pas, quelqu'un de  désespérément transparent. Je regardais mes meilleures amies sortir les unes après les autres avec les garçons dont j'étais follement éprise, mais je leur disais que ce n'était pas grave, qu'elles avaient raison d'en profiter, qu'ils ne voulaient pas de moi de toutes façons, alors autant que l'une de nous soit heureuse. Et les garçons en question disaient qu'ils me trouvaient gentille, sympa ... mais dès qu'il était question de sortir avec moi, c'était non. La réponse était toujours la même, et la raison idem : "Dommage qu'elle ait son bec-de-lièvre ...". Dommage, oui. Dommage que ce genre de phrases m'ait plombé mon adolescence, pompé toute ma confiance, et donné la sensation d'être inutile et insignifiante. Alors forcément, devant cette débauche de refus, moi la grande amoureuse romantique qui ne jurait que par l'amour avec un grand A, qui me mourait d'amour pendant une année entière pour un garçon  qui ne me regardait même pas, je me suis dirigée naturellement, bêtement, vers des personnes plus âgées, des personnes qui voudraient bien de moi, peut-être. Et je me suis retrouvée à me faire draguer par un garçon de 10 ans mon aîné, flattée comme pas deux, étourdie, amoureuse folle en à peine dix secondes. Et forcément, je suis tombée sur quelqu'un qui en a bien profité, qui a su se servir de moi, m'asservir même, qui est sorti dans le même temps avec ma meilleure amie, qui m'a fait miroiter une belle relation alors qu'il n'en voulait pas, qui m'a fait faire des choses horribles tellement son emprise sur moi était forte, qui a agrandit mes fêlures et créé des traumatismes irréversibles en moi ... Et malgré tout ça, je ne l'ai pas quitté, malgré toute cette souffrance, je suis restée. Parce que c'était mon premier amour, parce que c'était le seul à avoir bien voulu de moi, parce que je ne pouvais pas m'être trompée à ce point et repartir à zéro avec une confiance encore plus bringuebalante qu'avant. Au bout de 9 mois, c'est finalement lui qui m'a quittée, lâchement. J'aurais du m'en libérer avant, mais je n'avais pas le courage, et le plus beau cadeau qu'il m'ait fait, c'est de partir. Après tous ces traumatismes, j'ai rencontré  une personne fabuleuse qui a su cette fois me faire croire en l'amour, le beau, le vrai, l'indestructible. Qui m'a donné confiance, et qui a été mon support, mon repère. Qui m'a permis de me relever, de me reconstruire. Quatre ans d'une belle histoire qui  a finit par s'étioler, et par mourir.

Et puis, un certain 13 mai 2005, il y a eu une éclaircie, l'espoir d'une autre aventure, d'une autre histoire. Un grand chevelu aux cheveux ébouriffés et à la taquinerie facile, qui m'a ouvert ses pensées, puis son coeur. Comment repart-on dans une relation quand on a connu tour à tour l'affront de l'infidélité, et l'amour immense qui s'éteint ?... Je ne sais pas. Mais je suis repartie de plus belle cette fois-ci, peut-être un peu plus fragile, un peu plus désabusée. Et ça a marché. ça a marché tellement fort, tellement beau, tellement grand, qu'après 5 années de relation passionnée et passionnante, un mariage se profile au printemps.

bones 16.jpg

Alors quand je me retourne et que je me vois il y a 10 ans, jeune, influençable et prête à tout pour un petit rien d'amour, sur la mauvaise pente à cause d'une mauvaise personne, loin de ressembler à ce que j'étais réellement à l'intérieur, je me dis que oui, y en a eu, du chemin. Je crois qu'à l'époque, sans exagérer, j'aurais pu finir sur un trottoir. Et aujourd'hui je suis soulagée d'avoir échappé à tout ça. De m'être construite malgré tout. De m'en être sortie, et plutôt pas mal. D'avoir un fiancé qui tient à moi, qui m'aime pour ce que je suis, qui me connaît par coeur, qui me comble, qui ne me comprend pas toujours mais qui essaye, en tout cas.

Si je fais le tour de mes relations amicales de l'époque, je peux dire que j'en ai essuyé des déceptions, des rejets inexpliqués, des cruautés, des bassesses, des idioties, des injustices, des bris de coeur. J'ai douté un long moment de l'amitié, parce que je n'ai pas toujours su m'entourer des bonnes personnes, ou que j'ai donné ma confiance trop facilement. Aujourd'hui, je suis capable de faire le tri. De me détacher des personnes qui m'apparaissent comme néfastes ou incompatibles, et qui me feront plus de mal que de bien au fond, je le sais, je le sens. Et je suis entourée de pilliers qui ne sont pas près de bouger. Des personnes qui me font du bien, qui m'aiment, qui ne cherchent pas à me détruire ou à m'humilier, des personnes saines et belles, avec de vraies valeurs. Des personnes à qui j'espère offrir la même chose en retour.

080426093146_baiser-d-amies-entre-melanie-laurent-et-vahina-giocante.jpg

Il y a 10 ans, je voulais être comédienne. Et aujourd'hui, même si c'est une passion bien ancrée et que j'espère pratiquer de nouveau et pour un long moment, je sais que ce n'est pas fait pour moi. J'ai fait le deuil de ce rêve qui aujourd'hui ne me correspond plus. Aujourd'hui, mes envies me poussent toujours plus vers ce besoin viscéral d'écrire, de jouer avec les mots, de jongler avec, de les apprivoiser aussi, parfois. Ma deuxième passion a pris le pas sur la première, et c'est tout à fait logique, tellement plus évident, finalement. Parce que j'ai toujours été introvertie, timide, observatrice, et que les mots sur le papier ont été longtemps ma bouée de sauvetage ; ça me correspond tellement mieux que les grandes déclamations au théâtre. La pratique théâtrale m'a permis de m'ouvrir aux autres, de me connaître, d'appréhender mon corps, de m'exprimer, de me faire entendre. Mais ce n'est pas une finalité en soi, en tout cas pas pour moi. C'est un moyen de m'améliorer, mais pas de me réaliser.

Je découvre que mes attentes et mes envies se réorganisent, que des priorités s'imposent à moi, que laisser certaines choses s'en aller n'est pas un mal, que ma vie n'est rien d'autre que ce que je décide d'en faire. Je me dis qu'il m'a bien fallu 10 ans pour assimiler  vraiment tout ça, et ce sont toutes les expériences du passé qui ont contribué à me faire comprendre certaines choses indispensables !! Alors, c'est que toutes ces casseroles que j'ai traînées valaient le coup ! ;)

Encore aujourd'hui, je me cherche, je ne suis pas tout à fait "finie". Je tâtonne, j'apprends à discerner ce que je ne veux pas, pour mieux savoir ce que je veux. Je ne suis pas encore complète. Et c'est tant mieux, j'ai envie de dire. J'ai encore une vie entière pour me comprendre, m'aimer complètement, m'épanouir dans différents domaines, me réorienter, m'adapter. J'ai encore une vie entière pour grandir, apprendre, me tromper, repartir, y croire de nouveau. Et je compte bien en profiter pour être aussi heureuse que possible durant les 10 prochaines années !!! :)

2767305691_2c7c3d9cc7.jpg

Commentaires

Je viens de lire ta note et pour une fois serai la première à la commenter. Le chemin que tu as parcouru est impressionnant et tu peux en être fière. ;) Très bel article. Tu es douée avec la langue française en tout cas. Bisous

PS: Si je devais faire le bilan, pas sûre qu'il soit si positif. xD

Écrit par : Lau' | 07 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Je suis sure que les 10 prochaines années seront belles pour toi Elise! Je ne savais pas ce qui s'était passé pour toi depuis 10 ans, je ne te connais que depuis 2 ans mais je t'aime bien. Et je pense qu'on se construit en permanence, jusqu'à la fin de notre vie. On n'est fini que quand on en fini avec la vie pour ainsi dire. Tes mots me touchent énormément, ce n'est pas mièvre du tout ce que tu dis. J'attend la fin mai avec impatience, pour fêter ta belle réussite avec tous les gens que tu aimes et qui t'aiment.

Écrit par : camille | 07 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

C'est une note vraiment emouvante ma Zou! Effectivement tu as parcouru un sacre chemin ces dernieres annees et tu peux en etre fiere. J'ai un peu le meme schema amoureux que toi, c'est marrant. Lire ton article m'a fait reflechir, et je pense que peu de personnes gardent un bon souvenir de leur adolescence. Pour te dire, j'ai meme du mal a relire mes journaux intimes sans avoir honte!

Je t'embrasse tres fort!

Écrit par : QueenC | 07 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Ma Zou, vu tout le chemin que tu as parcouru en 10 ans, je suis convaincue que les 10 prochaines années vont être pleines de joie et de bonheur pour toi !
Tu as visiblement réussi à te construire, à trouver ta voie, à savoir ce qui était bon pour toi, et c'est déjà un parcours énorme à même pas 25 ans !
Et puis tu as trouvé ton Amour, avec un grand A, un des gros buts dans une vie, je suis tellement heureuse pour toi !
J'aime tellement ta façon de nous raconter, de te livrer, mais sans jamais trop en faire, on sent bien que tu as un petit quelque chose en plus pour l'écriture !
Plein de gros bisous et à très vite !

Écrit par : Poleen | 07 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Comme il a été dit, ton parcours n'a pas été facile, mais tu peux être fière de la manière dont tu y as avancé !
Si je faisais mon bilan, je ne suis pas sûre qu'il serait si positif pour moi non plus...

En tout cas, bravo, et je te souhaite vraiment le meilleur pour les 10 prochaines années (et même après d'ailleurs !) :o)

Écrit par : Pisinat | 07 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Une jolie note... à relire quand le moral ne suit pas. Pour te rappeler le chemin parcouru, les évolutions positives, les belles rencontres. Une notre très émouvante, très intime quelque part, sans jamais trop en dévoiler. Une note qui doit te faire croire en toi et en tes capacités :) Que ce bonheur continue ma Zou et comme Camille, je serai très heureuse d'être fin mai

Écrit par : Rose | 07 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

J'ai lu cette note de bout en bout, et j'ai été choquée qu'on puisse te traiter ainsi. Bien sûr, parfois on se laisse faire, et on peut avoir notre part dans l'échec d'une relation (on n'a pas su mettre les points sur les "i" au bon moment)... mais j'ai du mal à imaginer qu'on se dise amis et qu'on se comporte ainsi, ou qu'on profite de quelqu'un. Bien entendu, je savais que ça existait, mais quand on apprécie la personne abusée, c'est autre chose.
Alors laisse moi te dire que je suis plus que ravie que tu ai rencontré des gens pour te prouver que l'amour peut être respect, douceur et attention. Pour qu'aujourd'hui tu puisses dire "oui" à ton amoureux, engager ta vie avec la sienne, et démarrer ce nouveau chemin, merveilleux, toujours plus!
Je t'embrasse Ma Zou, et tu es forte tu sais, et je trouve que tu es un bel exemple de résilience et de renouveau!

Écrit par : Clotilde | 07 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Hum, c'est sympa le coup du gars qui sort avec la meilleure amie en même temps... Pauvre mini-Zou de 14 ans :-(
En tout cas je te souhaite le meilleur pour les 10 années à venir! Parce que tu le mérites vraiment. Et je crois en tout cas que ça va bien commencer...
Gros bisous (je m'en lasse pas^^)

Écrit par : Mlleeli | 08 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Emouvant, touchant ...
Que les années à venir soient belles, car tu es une personne qui a tant de qualités ... Je suis heureuse de te connaître et de t'avoir rencontrée sur la toile & dans la vie.

Bises


PS : Je ferai sans doute un billet 'il y a 10ans" aussi, tout simplement pour faire le point sur ma 20aine qui se finit en 2010.

Écrit par : Miss Babooshka | 09 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Idem, j'ai du mal à comprendre comment ton bec de lièvre a pu être autant source de moqueries envers toi. Honnêtement, quand je regarde tes photos je ne comprends pas, je le vois à peine!
J'espère que tu vas dépasser ça, je sens que c'est tjs sensible, ce que je comprends mais je pense qu'il est temps pour toi de crier MERDE!!!
D'enfourcher ton poney, et de partir la tête haute vers le soleil couchant.
Bisous!

Écrit par : carobine | 13 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Note très émouvante qui me donne envie de commenter même si je ne commente plus beaucoup ces derniers temps (alors que je te lis toujours autant).
L'adolescence n'a pas été une période facile pour toi, à croire que c'est vraiment la période "maudite" pour bon nombre de personne ...
Mais tu as su te relever, laisser derrière toi, ou en tout cas faire en sorte qu'ils s'éloignent, ces mauvais moments.
Fonce petite zou, avance et garde la tête haute, il n'y a pas de raisons que tu ne le mérites pas!

Écrit par : Elodie | 17 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Une note plus qu'émouvante et touchante. Le chemin que tu as parcouru en dix ans est énorme! Comme tu le dis, tu as encore beaucoup d'années devant toi pour achever ton travail sur toi-même (mais quand on réfléchit, est ce un travail qui a une fin?). Toute sa vie, on se cherche, on évolue, on grandit. Et vu comme tu es parti, tu le fait dans le bon sens. Tu as l'air d'une personne exceptionnelle. Et surtout d'avoir trouvé ton équilibre et ton bonheur. Je te souhaite pour les dix prochaines années à venir, une aussi belle évolution.

Écrit par : Mathilde | 29 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Je vois à travers toutes les photos que tu utilises que nous avons pas mal de goûts en commun!^^

Écrit par : joey7lindley | 26 juin 2010

Répondre à ce commentaire

Nous sommes la Déesse Originelle; Des Êtres Hautement Évoluées sur le plan Spirituel; Les Déesses suivantes; Lima Divinité Incarnée; Frigg Divinité Incarnée; Admée Divinité Incarnée; Épona Divinité Incarnée; Ishtar Divinité Incarnée; Sekhmet Divinité Incarnée; Lao-Tseu Divinité Incarnée; Tara Blanche Divinité Incarnée; Amaterasu Divinité Incarnée; Kali Divinité Incarnée; Marie Divinité Incarnée; Manat Divinité Incarnée; Odin Divinité Incarnée; Poséidon Divinité Incarnée;NoussommesenÂmemouravecToi

Écrit par : Poséidon | 15 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire