22 octobre 2007

Des rêves à ma hauteur

N’est pas funambule qui veut.

Pour ça, il faut un minimum d’adresse, d’équilibre, de confiance.

Je ne serai jamais funambule.

J’en ai un peu marre de rêver tout le temps. D’espérer. De faire semblant d’y croire.

Je voudrais vivre ma vie rêvée, au lieu de rêver ma vie.

Je ne me sens pas à la hauteur de tous ces rêves qui me hantent. Je n’arrive pas à les atteindre, jamais. Quand je les touche du doigt, c’est toujours pour mieux les repousser. Je voudrais avoir cette volonté à toute épreuve. Je voudrais y croire vraiment, pour moa. Mais est-ce que j’en suis capable ? L’équation la plus bancale, dans mon petit monde, c’est moa. Je suis trop instable, je désire trop de choses, je voudrais tout et toujours plus. Et je n’arrive jamais jusque là. Ça me mine.

J’ai l’impression de ne jamais décoller, de toujours rester ancrée dans ce sol trop dur, et de ne pas arriver à saisir ces rêves qui semblent à porté de main. Je crois que la peur d’échouer me tétanise, et que, pour ne pas dégringoler, je n’essaye même pas par moa-même d’y arriver. Je baisse les bras de suite. Je n’y crois pas vraiment, alors comment pourrais-je atteindre mes rêves autrement que dans mes pensées ?... J’ai trop peur d’y croire. J’ai trop peur de tout voir s’écrouler. Est-ce qu’un jour j’aurai la force et le courage d’oser, vraiment oser, et de me donner les moyens ? Est-ce que je vais arrêter de me retrancher dans mes craintes et mes douleurs pour faire quelque chose de bien de moa ?

En attendant je stagne. Je suis à l’état de larve, perpétuellement dans l’attente. J’attends que mes rêves s’abaissent jusqu’à moa, parce que tendre la main vers eux m’impressionne trop. Je suis déchirée entre l’envie de faire, et la peur d’espérer des choses que je ne mérite pas.

Il me faudrait des rêves à ma hauteur.

Des rêves à ras de terre.

Pour que je puisse les réaliser sans trembler, sans avoir peur de l’échec ni des limites de mes capacités.

Il faudrait que j’arrête de rêver trop fort.

Ça fait mal à la tête.

 

 

1ee6fd3ca7247f7a4129940ab94b6987.jpg


 

20:50 Publié dans Mes rêves | Commentaires (1)

Commentaires

Aucun rêve n'est trop beau pour toi... Ce serait dommage de viser moins haut sachant que tu es capable d'atteindre des sommets! Si tu n'y crois plus, nous sommes là pour te pousser vers eux car je sais qu'ils te sont accessibles...

Nous sommes pareilles toutes les 2, nous préférons abandonner le plus beau, en pensant que ce n'est pas fait pour nous, que nous ne le méritons pas car c'est plus facile d'éviter la chute qui nous anéantirais...
Mais en voulant nous protéger, on passe à côté de la vraie vie: les bobos, c'est un passage obligé et finalement ce n'est pas grand chose face aux sentiments comme la frustration, les regrets et la sensation d'inexistence, de transparence!

Alors, il ne nous reste plus qu'à trouver un joli marche-pied pour grimper là haut ;)

Écrit par : Virginie | 27 octobre 2007

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire